« En Limousin on n’a pas de caviar, mais on a des châtaignes ! »

Cette phrase de l'écrivain Antoine Blondin résume bien la cuisine limousine : simple, généreuse mais avec des produits d’excellence !

La châtaigne, vous la trouverez sous toutes ses formes : en pain, en bonbons, en liqueur mais aussi en gâteau, mariée à du chocolat noir avec le fondant aux châtaignes !
L’autre star du Limousin, c’est le cèpe… simplement poilé avec ail et persil pour en garder toute l’essence, accompagné de sa viande limousine.
 
 
 
 
Ah la viande ! Ici c’est une religion ! d’une qualité incomparable, qu’elle soit de bœuf, d’agneau (agneau Baronnet) ou de porc (le fameux cul noir), elle trône dans tous les bons restaurants avec son label d’authenticité !
Le foie gras de canard artisanal est lui aussi bien présent, voisinage avec le Périgord oblige !
 
Plus familial : le Pâté de Pommes de terre avec une variante feuilletée ou briochée est une tourte avec des couches de farce et de rondelles de pomme de terre et  réchauffe tous les cœurs limousins... ainsi que le gâteau si connu des français mais d’on peut savent qu’il vient de cette terre : le clafoutis, aux cerises sans contestations, et non dénoyautées pour donner du gout, on le nomme Flognarde si on le cuisine aux fruits !
Seuls le Trépais à la noisette et à la crème de marron accompagnée d’une dacquoise et une mousse onctueuse au chocolat praliné et la mousse de marrons ou le Burgou aux châtaignes lui font de l’ombre !
 
A Limoges, la triperie à une place de choix : fraises de veau, girauds, amourettes, petits ventres, tête de veau, boudins (aux châtaignes bien sûr)... que vous retrouvez à la fameuse Frairie des Petits Ventres le troisième vendredi d’octobre.
 
Les galetous, crêpe de Sarrazin farcie notamment aux grillons se trouvent aux halles ainsi que le « beignet des halles «  une institution !
 
Évoquons bien sur les fromages comme la feuille du Limousin, créé par des producteurs fermiers, au lait cru de chèvre entier ou le Figou inventé à Limoges, un chèvre au délicieux cœur de marmelade de figue !
 
Un peu de vin de Branceilles, de Verneuil ou des milles Pierres, quelques pommes AOC bien juteuses et une poignée de myrtilles des Monédières pour finir en beauté ce voyage en gastronomie limousine !