Les spécialités sucrées

Quelques douceurs à ramener sans modération !

Le Cyrano :

Le nom de cette confiserie est un hommage au célèbre comédien Jean piat, habitant la région, qui interprétait à l’époque Cyrano de Bergerac. Ce délicieux bonbon réveille les papilles ! C’est en fait un pruneau que l’on fait macérer dans une liqueur, puis il est garni de praliné et enfin enrobé de chocolat roulé dans le sucre glace.

Où en trouver :

Pâtisserie Cyrano (9 place Guy Môquet à Saint-Junien)

Le Figou :

Créée par une fromagère de Limoges, cette spécialité au lait de chèvre de la forme d'une figue, est garnie à cœur de confiture ou marmelade de figues.

Où en trouver :

Fromagerie A la Motte (derrière les halles centrales)

La flaugnarde ou flognarde :

Gâteau composé de pommes ou poires ou prunes sur lequel est versé un appareil à crêpe (lait, farine, sucre, œufs).

Où en trouver :

  • Halles de Limoges (place de la Motte)
  • Un paradis plus bas (20 rue Adrien Dubouché)

La madeleine :

Ce petit gâteau traditionnel lorrain aux œufs, en forme de coquillage, allongé ou rond, est arrivé à Saint-Yrieix au milieu du XIXe siècle, faisant de la ville une importante place pour l’économie madeleinière. La légende veut que ce petit. Dessert soit né sur le chemin de Saint-Jacques où une jeune fille nommée Madeleine en aurait offert aux pèlerins

Où en trouver :

  • Madeleine Bébé (1 rue Vigne de Fer à Limoges)
  • A Saint-Maurice-les-Brousses et Saint-Yrieix-la-Perche

Le massepain :

Spécialité de Saint-Léonard-de-Noblat, le massepain est un petit biscuit doré, rond ou ovale, croquant et fondant, préparé avec des amandes pilées, des blancs d’œufs, du sucre et de la farine. La recette originale serait venue du sud par la route de Saint-Jacques, réactualisée en 1899. Elle est désormais gardée par la Confrérie du massepain.

Où en trouver :

Pâtisseries de Saint-Léonard-de-Noblat

Le Treipaïs :

Original par sa forme qui est à la fois triangulaire et légèrement arrondie, le Treipaïs signifie en patois Limousin « Les trois pays » et est composé d’une mousse aux marrons, d’une mousse au chocolat noir, d’une dacquoise à la noisette et d’un praliné croustillant à la noisette.

Où en trouver :

  • Pâtisserie Le Bacarrat (place Paul Parbelle)
  • Boulangerie Daigueperse (5 avenue Georges Dumas)

Les Vacheries Limousines :

C’est un petit bonbon-chocolat en forme… de vache ! Voilà un bel hommage à nos belles rousses limousines. Chocolat noir avec un cœur praliné noisette framboise.

Où en trouver :

Au Palais des Gourmands (3 rue Darnet)